Ile-de-France crédits

Est-il possible de déléguer sa demande de rachat de crédits à un courtier ?

Il semble que plusieurs emprunteurs délèguent leurs demandes de rachat de crédits à un courtier. Cependant, avant de lui confier cette tâche importante, il faut d’abord comprendre l’intérêt de passer par un courtier, déterminer les compétences et le sérieux d’un courtier et voir de près les avantages et les inconvénients d’avoir recours à ses services.

L’intérêt de passer par un courtier

Selon la situation financière de l’emprunteur, le dossier peut être difficile à monter avec un risque important de refus des établissements de prêt. Dans ce cas, passer par un courtier peut aider à décrocher un accord plus rapidement et bénéficier de meilleures conditions d’emprunt.

Avant d’engager un courtier potentiel pour un rachat de crédit, il est important de vérifier qu’il est bien inscrit à l’ORIAS. Il s’agit du registre unique des intermédiaires en assurance, banque et finance. (Sachez en beaucoup plus sur ce propos en cliquant ici.)

Il doit aussi faire partie de l’Association Française des Intermédiaires Bancaires pour être vraiment crédible.

Le témoignage de leurs anciens clients constitue aussi un gage de sérieux mais aussi de transparence avant de lui confier le projet financier. Basée sur la disponibilité et la proximité du courtier, l’instauration d’une relation de confiance contribue largement à la réussite de la collaboration.

Faire appel à un courtier présente plusieurs avantages à savoir le gain de temps, pour éviter de longues heures à démarcher les banques. Ensuite, le courtier a un accès aux offres réservées aux professionnels pour s’adresser directement au personnel de la banque responsable du rachat de crédits.

Par ailleurs, il démarche les établissements de prêt avec plus de poids de négociation afin d’accéder aux meilleurs conditions de prêts. De plus, connaissant parfaitement le marché, il possède les compétences nécessaires permettant d’évaluer la situation du client et d’agir en conséquence.

Les inconvénients de l’intermédiation d’un courtier

Avant de faire appel à ses services, il est nécessaire de procéder à une base de comparaison pour évaluer les offres du courtier notamment sur les frais de courtage, la clarté du contrat, la multiplication des sociétés de courtage et les conditions de rémunération.

A noter que les courtiers sont aussi rémunérés par l’établissement prêteur, d’environ 1 % du montant de l’opération réduisant parfois leur neutralité, ayant ainsi un impact sur les propositions fournies au client.

Il est donc possible de déléguer sa demande de rachat de crédit à un courtier. Néanmoins, avoir recours à ce professionnel n’est pas une obligation mais un choix à faire.

Est-il possible de déléguer sa demande de rachat de crédits à un courtier ?
Previous post
Le déroulement d’un regroupement de prêts pour la retraite
Next post